ACTUS

16/06/2017

Yann Rocheteau 1er de sa catégorie à Boulder Colorado

posté à 10h13

Yann vous raconte son IronMan de Boulder

IRONMAN Boulder Colorado / USA
Altitude 1650 mètres
SWIM 3.8 K (1 loop) / BIKE 182 K (3 loop) + Finish 1400 D+ / RUN 42.2 (2 loop) - 3 U turn 400 D+
June 11, 2017
°F lucky not too warm / cloudy
WATER °F too warm
START LIST +/- 1300, PRO M 15
IRONMAN WORLD CHAMPIONSHIP SLOTS : 40 in total ; 3 in AG 35/39

Ça y est, jour J !

Première expérience d’un « rolling start » pour moi : à 6H20 on part un par un dans l’eau, je me suis placé dans les premiers (3ème à mettre les pieds dans l’eau)
Etrange sensation de prendre le départ d’une course, un triathlon et encore plus un IRONMAN où l’on est très nombreux et de partir quasi seul dans l’eau !
Le sentiment de partir pour une session matinale.
Difficile de se mettre dans le tempo, je prends mon temps pour rentrer dans la course, méfiant de l’altitude. Quelques nageurs me passent puis je me décide à me caller dans les bons pieds !
J’avais repéré juste derrière moi une féminine au profil d’open water swim.
On évolue dans un petit groupe puis je perdrai sur le dernier tronçon, me faisant sortir une trentaine de seconde derrière en 59’(pas grandiose mais dans mon prévisionnel haut)

C’est parti pour les 3 boucles de vélo, on en saura peut être plus sur mon classement d’ici un tour.
Je pars avec deux mecs, un à l’air de rouler aléatoire et l’autre à l’air d’être solide en descente et sur le plat. Je les laisse filer pour ne pas me mettre horse cible.
Je comprends vite que le vélo va être très solitaire, ça change de KONA !
Premier passage en 1H30 plus ou moins dans ma cible watt. J’espérais passer en 1H35 donc maintenant il va falloir assumer pour ne pas ralentir !
Pas moyen de savoir mon classement mais j’ai doublé quelques athlètes masculins et féminins.

Second tour je me retrouve à passer les derniers à sortir de l’eau, sentiment d’être Fast mais c’est traître, juste que l’on a pas les mêmes objectifs, il faut donc ne pas s’endormir !
Du coup dans le lot je ne pense pas prendre des places au ranking.
1H31 avec un stop au « special need » afin de récupérer mes bidons Mx3.
Toujours dans la cible mais bon il reste un tour !

Sur ce troisième lap un jeune de 25 ans me passe, je m’en sers comme target et espère le passer dans la partie la plus ascensionnel, mais finalement il est nerveux et véloce, c’est donc lui qui me largue ! Peu importe on n’est pas dans la même catégorie et j’ai les jambes qui commencent à donner des signes de faiblesse, pas de prise de risque !
Idem 1H30 au tour, en revanche je n’ai pas maintenu mes watts, pas grave le principal c’est d’avancer !
Je retrouve mon « cadet » il reste la section pour rentrer down town que je n’ai pas repérée, j’avais estimé y passer environs 10’ .
Finalement on enchaîne différentes pistes cyclable à la US en dalles de bétons, ça vire à gauche, à droite, sous les ponts etc…C’est à ne plus en finir pour arriver à T2, il nous aura fallut 20’, du coup j’ai servi d’ouvreur à mon seul compagnon de ces 182 km.
4H50 à T2 je suis toujours dans mes prévisions mais j’espérais tout de même y passer un peu moins de temps.

On a été épargné par les fortes chaleurs sur cette partie cycliste, et le marathon devrait être en partie ombragé.
Enfin des infos sur la course, Daphné me dis que je suis 3ème. Le cerveau n’est pas trop connecté je ne sais pas si je suis 3ème dans ma catégorie ou chez les age grouper (sans les PROS).
Bref j’ai 42.2 km pour voir ça et 3 U turn pour vérifier.
Je pars rapidement dans mon tempo, et croise rapidement Tim O’Donnell en tête et largement.
Je commence par reprendre un ou deux coureurs, et je commence à pouvoir contrôler qui est devant. Mais pas simple de savoir si un age grouper ne s’est pas intégré parmi les pros.
Finissant la première boucle je comprends que le parcours n’est pas si simple, que cette section ou l’on remonte la rivière, forcement ça grimpe !
Je vois que je vais avoir de la peine à tenir ma cible.
Daphné m’annonce que je suis 1er et que le 2nd est à 1’15…
Je commence à avoir peur de prendre un « bambou » , les jambes ne sont plus au mieux alors que je suis dans les sections plutôt descendantes, le mental commence à être à la peine !
Je me fixe donc des objectifs intermédiaires à tenir et dès que j’ai un coup de moins bien je me dis : « Yann tu es en train de perdre ton ticket pour Kona, relance »…
Je tiens au mieux de la sorte jusqu'au finish.
Même pas pu prendre le temps de profiter de cette dernière ligne droite tellement j’étais à l’ouest !
3H08 bien loin des prévisions, je m’étais mis en tête de re passer sous les 3H et d’améliorer mon PR …j’avais sous estimé le parcours !

Mais peu importe, je remporte mon groupe d’âge (second age grouper), qui était l’option désirée mais surtout c’est direction Hawaii en Octobre et c’est bien cela le principal !

TOP 10 au scratch-1st 35/39- Hawaiian qualifer – 9H07 (59’/ 4H53 / 3H08)

Un grand MERCI à toute l’équipe qui s’est mise en place autour de ce projet.

Mes sponsors PASO Traiteur – Yacht Care Services – Altead Augizeau – La Mie Câline

Mes équipementiers Mx3, Aquasphere/MP, BMC Switzerland avec Bernaudeau Cycles, Brooks, BV Sport, VEETS , Craft avec Running les Sables.

L’ensemble des entreprises m’aidant à boucler les budgets :
Ibis Style les Sables d’Olonne, Conserverie La Sablaise, Marmin Paysage Olonne sur mer, Le Pierrot Brasserie, l’Atelier Saint Pierre, Un Zeste de Bien Etre, ADJD Consortium ainsi que les anonymes…

Les kinés, Osthéo, thérapies alternatives, podologue, Cryothérapie au Relais Thalasso Les Sables d’Olonne, les cours de Yoga…

La Moustachette Community Manager et surtout Stéphane Palazzetti LDP consulting qui me construit depuis 2013…

On peut voir que tout est presque en place pour sauter le pas et évoluer sous statut PRO !

Manque juste un peu plus de temps pour s’entraîner, un peu plus de temps pour récupérer et un peu de logistique afin de gérer au mieux les déplacements….Affaire à suivre J

 


09/06/2017

Kavin Runstadler (Triathlète MX3) 3ème du VentouxMan

posté à 15h26

Nous avons recueillis les premières réaction de notre triathlète Kevin Runstadler apres sa très bonne prestation lors du VentouxMan '17 :
"Tout tenté, aucun regret!
Sortie 2ème de l'eau, je prendrai ensuite la tête de la course en arrivant au pied du Ventoux avec 2'30 d'avance sur les poursuivants.
C'est sur la deuxième partie du col que je coincerai pour finalement arriver à T2 en 3ème position, place que je conserverai jusqu'à l'arrivée!
Un podium qui fait du bien après un début de saison compliqué."

Une performance qui signe bien son fort potentiel dans le format L du triathlon !

 

https://www.facebook.com/K%C3%A9vin-Rundstadler-1588513998091295/?fref=ts


21/04/2017

-30% sur votre commande pendant !

posté à 11h33

En partenariat avec le triathlète Toumy Degham, MX3 vous offre -30% sur la gamme nutrition sportive "Extrême", grâce au code : TRITOUMY-30
Code à rentrer dans l'espace réduction dans votre panier.
Offre valable pendant 72h sur les produits de la gamme Extrême, hors packs et promos en cours. Pour un panier supérieur à 50€ d'achats.

 

https://www.mx3.fr/fr/295-nutrition-sportive


16/02/2017

Kevin Rundstadler nouveau membre du Team MX3

posté à 11h12

Un ex nageur de niveau championnat de France qui s'oriente très tôt vers le triathlon longue distance, ça donne Kevin Rundstadler. Un jeune homme de 22 ans, d'une précocité rare dans ce milieu-là :
"Sur ces distances, on constate qu’au niveau mondial, l’athlète est à maturité autour de 27 ans et peut espérer gagner des courses, jusqu’à 38-40 ans. J’ai 22 ans et j'ai déjà quelques belles victoires et encore de longues années devant moi", nous confie-t-il.
C'est en 2015 qu'il explose vraiment, après avoir rejoint la Team Monaco, où il signe une deuxième place à l'IronMan du Semnoz et surtout une 14ème place sur l'EmbrunMan, connu pour être l'IronMan le plus difficile au monde.
Il terminera 23ème au championnat d'Europe d'IronMan 70.3 2016 (avec 5mn de pénalité précise-t-il) et 1er au Natureman en 2016.
C'est un garçon ambitieux, à la recherche de grands défis, pour 2017 il vise les championnats d'Europe Longue Distance ITU et championnat du Monde Longue Distance ITU.
MX3 sera tout naturellement à ses côtés pour cette saison qui promet d'être réussie !

 


08/02/2017

Toumy Degham objectif Iron Man Afrique du Sud !

posté à 10h28

Actuellement en Espagne, pour 4 mois, dans l'intérêt de préparer une saison qui s'annonce extrêmement riche et complète puisque Toumy nous a présenté son programme.
Premier temps fort, la participation à l'IronMan de Port Elizabeth (Afrique du Sud) le 2 avril. À peine deux mois après, il sera présent en Espagne, sur le célèbre Iron Man de Lanzarote en Espagne.
Une saison qui démarre fort pour le triathlète MX3, puisque le 27 janvier, Toumy se classait 16ème de l'Half IronMan de Dubaï en 3:54:14

 




» Consulter les archives

RSS